J'ai aujourd'hui envie de partager un instant de sourire avec une histoire de Nasreddin Hoca. La voici...

nasreddin-hoca

 

Lors de mon dernier voyage en Turquie, j'ai rencontré un curieux personnage, Il s'appelle Nasreddin Hoca (qui se prononce Hodja).

 

On dit que Nasreddin Hodja est né en 1208 en Turquie.

On dit que son père était imam de la mosqué du village et qu' il reçut une bonne éducation.

On dit qu'Il fut lui-même kadi, c'est à dire juge adjoint, remplissant diverses fonctions religieuses et administratives.

On dit même qu'il  enseigna également dans les grandes écoles de Konya.

 Mais de tout cela personne n'est vraiment certain.

 

Ses histoires sont connues dans tout les pays et même bien au delà des frontières turques. Elles sont le reflet de la vie rurale en Anatolie au XIIème siècle mais leur humour fait autant rire qu'elles incitent à réfléchir. Elles sont aujourd'hui encore étudiées dans les écoles turques et même dans les universités et placées au rang d'une certaine "philosophie".

 

En voici une parmi les centaines sublimes paroles et idioties de Hasreddin Hoca.

 

Ecrire ou marcher

Nasreddin , j'ai une lettre importante à envoyer à Istanbul. Tu sais bien que je n'ai pas été à l'école : veux-tu me l'écrire ?
Excuse-moi, répond Nasreddin, j'ai mal aux pieds.
- Tu te sers de tes pieds pour écrire ?
Non, avec les pieds, je marche, mais j'écris tellement mal qu'il faut que j'aille moi-même auprès du destinataire pour lui lire ma lettre.

 

Ce serait une bonne idée que certains de nos étudiants viennent nous lire leurs travaux. Nous passerions moins de temps à décrypter leurs pattes de mouches!

 

Passez un bon moment et une très belle journée.

 

nasrettin hoca

Retour à l'accueil