Un peu étrange , le nom de ce petit village du Loir et Cher.

 

DSCF2546.JPG

 

Le nom viendrait de trou, ce qui peut se comprendre au vu des nombreuses cavernes creusées dans la roche. Ce qui étonne davantage, c'est l'orthographe. Elle viendrait d'une écriture anglaise, il est vrai que la région a appartenu aux Plantagenêts et fait l'objet de nombreuses convoitises.

Les caves et galeries creusées profondément dans le rocher témoignent des conflits importants qui s'y sont déroulés.

 DSCF2545

 

La vallée du Loir s'étale aux pieds du village qui s' aggripe à flanc de côteaux. Une rivière poissonneuse, un gué, des sources, une exposition plein sud, des grottes faciles à creuser, font que ce lieu est habité depuis la préhistoire.

 

L'histoire de ce petit village est bien plus intéressante qu'il n'y parait aujourd'hui. Le site officiel de Trôo est très bien fait à ce sujet.

 DSCF2547.JPG

 

Quelques troglodytes sont encores habités. Pendant la guerre, ils ont abrité de nombreux enfants jusqu'à la libération en 1944.

 

 DSCF2548.JPG

Des caves, des escaliers, des niches abritant des statues, des cheminées sortant de nulle part, des fenêtres modernes donnant sur la vallée sont la vie d'aujourd'hui de ce village tourné vers le tourisme. 

 DSCF2549.JPG

 

La boulangerie est-elle aussi intégrée à la falaise.

 

 DSCF2550.JPG

Les galeries s'enfoncent profondément dans la roche et correspondent avec la surface par des puits. C'est ainsi qu'en 1815 les Prussiens ont enfumé les galeries pensant bien obtenir la rédition de la population mais les habitants se sont échappés par des entrées gardées secrètes.

 DSCF2544.JPG

Mais la véritable importance de ce village est due à sa collégiale Saint-Martin dont la construction au sommet de la ville haute date du XI ème siècle. Très tôt elle occupe une place primordiale dans l'évêché du Mans avec 45 paroisses, 3 abbayes , 20 chapelles et des prieurés.  

Aujourd'hui, c'est un joli village très touristique en raison de sa curiosité où il fait bon se promener dans ce dédale de ruelles sur quatre niveaux, à flanc de côteaux, en pensant au passé. Un curieux café-bibliothèque permet de se réchauffer en parcourant les pages d'un livre.

 Je vous remercie de partager cette belle balade de printemps avec moi. Et si cela vous dit de prolonger la visite de la Vallée du Loir passez par Lavardin (41) ou Le manoir de la Possonière (41) en compagnie de Ronsard

Belle journée

Retour à l'accueil