Peut-être comme moi vous la trouvez désespérement longue et ennuyeuse? Alors, si le temps ne vous presse pas trop, une courte étape à la Bastide d'Armagnac vous réconciliera avec ce trajet.

 

Choisissez un jour de printemps ensoleillé et laissez vous porter par les vieilles pierres de cette bastide qui fleure bon l'armagnac. on s'attendrait presque à  Henri de Navarre discuter des plans de construction avec le roi d'Angleterre  ou bien voir un mousquetaire en cape traverser, avec panache, cette belle Place Royale!

 

DSCF3977.JPG

 

Ce n'est pas par hasard que le clocher ressemble à un donjon!  L'église forteresse rappelle ici que nous sommes dans une tradition de bastides (on s'en serait douté, vu le nom)  et de  places fortes, témoignages des rivalités féodales et de la souveraineté des Anglais.

100 4782

 

La place centrale était vouée au commerce. Les maisons à auvents qui l'entourent sont pour la plupart baties sur des piliers de bois.

 

DSCF3981

 

 

 

 

100 4776

 

 

 

 

Les plus récentes s'appuient sur des arches en pierre, aujourd'hui égayées par les glycines et les rosiers.

 

2010-04-Gers-Tarbes.jpg

 

 

 

DSCF3984

DSCF3976

 

 

 

100 4777

 

 

 

Parlons gastronomie :

 

ici c'est facile et ce serait injuste de l'oublier tant elle est omniprésente.

 

Dans cette région de Bas Armagnac, on y produit l'armagnac, la plus vieille eau de vie du monde dit-on!

 

Les cépages blancs, cultivés tout alentour, sont vinifiés puis distillés sur place. Elevé en fûts de chêne du Limousin, l'armagnac de la région est souvent primé dans les foires et salons. Les producteurs sont nombreux, tous plus passionnés les uns que les autres. 

 

Et si vous parcourez les arcades, vous serez attiré par quelques vitrines antiques, écrins précieux à des bouteilles remplies de ce nectar ambré qui accompagne si bien la cuisine locale. Nous aimons particulièrement celui de la famille Escoubé du domaine de Luquet. Faisant des infidélités au pineau charentais, nous apprécions en apéritif,  le Floc de gascogne, plus fruité.

 

Pour en savoir un peu plus sur l'élaboraton de  l'armagnac et sur cette jolie cité, allez donc voir le site de la ville LA

 

Personnellement, mon péché mignon est la tourtière aux pommes et à l'Armagnac.

Celle que je ne manque pas d'acheter à chacun de mes passages dans la région est délicieuse. L'atelier de fabrication attenant à la boutique de vente nous met l'eau en bouche et montre combien ce dessert est long à préparer mais si vite dégusté !. C'est quelques kilomètres plus au sud dans la boulangerie située à l'entrée d' Aire sur Adour que je l'achète. 

 

On  parle très bien de la toutière et de sa fabrication  ICI.

 

DSCF3974

 

Il nous reste à parcourir les jolies ruelles, à nous désaltérer à l'abri des arcades et à reprendre notre route pour découvrir de très jolis villages aux alentours. Sans oublier la chapelle des cyclistes!

 

  Je sais bien que nous sommes encore en hiver mais rêver de promenades de printemps fait du bien, n'est-ce pas ?

DSCF3979

 

Belle journée de balade (dans vos rêves ou vos souvenirs)

 

Merci de m'avoir accompagné tout au long de cette visite

Retour à l'accueil