Pour ce "week-end du petit patrimoine" je vous propose de vous promener dans le Queyras, à Saint Véran exactement et de lever les yeux sur les murs ensoleillés des maisons. Vous y découvrirez de très nombreux cadrans solaires, pour la plupart anciens, tous très décoratifs.

DSCF7920.JPG

 

Les cadrans solaires sont bien sûr utiles pour les habitants de ce village montagnard mais ils sont également une décoration artistique qui se voulait le reflet de la richesse du foyer. Ils sont également l'occasion de mettre en valeur des sentences morales ou religieuses . Le plus souvent, la vie, le soleil, la mort y sont évoqués, parfois la religion et même la politique. Les inscriptions sont indifféremment écrites en français, en latin et parfois même en patois

La création des gnomons (les cadrans solaires) fait appel à des connaissances mathématiques compliquées mais ce que l'on voit sutout, c'est la variété des thèmes abordés, souvent de style LouisXV ou empire, parfois géométriques et souvent inspirés de l'Italie toute proche.

DSCF7890.JPG

Nombre d'entre-eux ont été peints par un artiste italien Giovanni Zarbula vers 1840 (comme la première photo)

Si l'art gnomonique a presque disparu depuis la fin du XIXème siècle, en raison de l'essor de l'horlogerie, plus chère mais plus pratique (la nuit, par temps sombre), de nouveaux artistes reprennent cet art décoratif. Ce cadran solaire date de 2004.

DSCF7940.JPG

ou celui ci encore plus récent. Cet art pictural traditionnel renaît, il nous reste à souhaiter qu'il se développe à nouveau.

DSCF7900

 Merci de votre passage, je vous souhaite de très belles balades virtuelles dans notre petit patrimoine

Retour à l'accueil