nasrettin hoca

 

Un jour, Nasreddine va en ville et achète dix ânes. Il enfourche l'un d'eux et tire les autres derrière lui.

En chemin, il se retourne pour vérifier que ses ânes sont tous là. Mais, quand il les compte, il oublie celui sur lequel il est assis. Il ne trouve donc que neuf ânes.

Furieux, il descend de l'âne et, une fois à terre, regarde autour de lui pour chercher le voleur. Cependant, autour de lui, il n'y a personne. Il recompte alors ses ânes et pousse un cri de joie : il en a à nouveau dix.

Nasreddine remonte sur l'âne et reprend le chemin. Un peu plus loin, il se retourne à nouveau et recompte. Malheur ! Ils sont neuf ! Il remet pied à terre et recompte : bonheur ! Ils sont dix ! Nasreddine réfléchit et se dit : " Chaque fois que je monte sur un âne, les voleurs essaient de m'en dérober un, alors il vaut mieux que je continue à pied. "

Et c'est ainsi qu'il arrive chez lui, transpirant et épuisé mais fier d'avoir échappé aux voleurs. Il raconte l'aventure à sa femme, qui pousse un grand soupir et dit :
- En regardant bien, je ne vois pas seulement dix ânes devant moi, mais onze !

 

images

Retour à l'accueil