Nous partons pour quelques jours de vacances.

Je vous laisse avec quelques petites histoires de Nasreddin Hodja, juste pour prendre le temps de sourire quelques instants.

Je ferai de petis passages sur mon blog, mais la-haut, sur ma montagne Internet est au bon vouloir des corbeaux. Alors on fait avec, ou sans, c'est selon...

 A très bientôt

ifud.gif,

 

Un jour la femme de Nasreddine entend un grand bruit dans l'escalier. Elle demande à son mari :
« C'était quoi ce bruit ?
Rien, c'est ma djellaba qui vient de tomber dans l'escalier !
— Une djellaba qui fait tant de bruit ? Comment ça se fait ?
C'est que j'étais encore dedans... »

 

 

 

Retour à l'accueil