Un gros caillou ? Une vieille pierre? oui mais pas que...

un outil, une légende, un culte?

 

A Orches, une petite commune du nord de la Vienne, on peut se promener dans les forêts d'acacias et de chataigniers. Et puis, au lieu-dit Beauregard, si on s'enfonce un peu plus avant dans le bois et qu'on débouche sur une clairière, on observe plusieurs petites roches saillantes.


 La plus grande mesure 70cm de haut et 160cm de circonférence.


DSCF3514.JPG

 

Sa surface est aplanie et on observe huit rainures marquées dans la roche, orientées Est/Ouest.

 

L'outil :

C'est qu'il est là depuis bien longtemps, ce rocher, 6000, 8000 ans peut-être. Il témoigne de la présence des hommes ici, en période néolithique ( pas loin, il y a des grottes, encore habitées il y a un siècle, pas plus)


Il s'agit d'un polissoir, cette roche plus dure que les autres permettait d'affûter et polir les armes et outils de pierre et ce sont ces traces que l'on distingue encore nettement.

 

La légende :

C'est toujours bien, les légendes!

.

Un dimanche alors que l'orage menacait, Saint-Martin, l'évêque de Tours (60km au nord), passant par ici, rencontra des paysans en train de faucher leur blé.

Il leur demanda pourquoi ils travaillaient le jour du Seigneur.

Les paysans répondirent qu'il voulaient rentrer leur blé avant l'orage puis moquèrent la tenue du Saint Homme.


Celui-ci, peu satisfait de leur attitude,

transforma sur le coup, leurs gerbes en pierres.


Depuis, on l'appelle le caillou de Saint-Martin.

 

Le culte :
On évoque aussi la possibilité  d'un culte litholatrique (forme phallique, menhir élevé vers le ciel...),

qui sait?

 

Finalement, on ne sait pas grand chose et c'est pas mal non plus, chacun peut choisir sa solution.

 

DSCF3513.JPG

 

Belle journée à vous qui êtes venu m'accompagner ici,  en Poitou

 

Merci de votre visite


 


Retour à l'accueil