Reprenons notre voyage en Cappadoce et arrêtons nous à Uçhisar.

     

Uçhisar est une forteresse naturelle de Cappadoce.  Comme celle de Göreme, elle ponctue, à chaque extrémité, les longues failles nées de l'érosion, du plateau anatolien .

Elle a abrité pendant des millénaires, des populations qui y ont trouvé refuge et ont creusé peu à peu, cette immense tour naturelle jusqu'à y organiser 23 étages.

Le temps a fortement délabré les lieux et peu à peu les habitants les ont délaissés pour des habitations plus confortables. 


 

1-3 mai 2011 231

 

 

La nouvelle cité d'Uçhisar prend place entre les cones qui abritent des habitations et les cheminées des fées. Les nouvelles maisons se distinguent par leur toit plat.


 

1-3 mai 2011 224

 

 

En contre-bas la vallée des pigeons nous donne le sentiment d'être transporté dans un passé éloigné.

Dans les falaises qui délimitent la vallée, des pigeonniers rupestres ont été creusés par les villageois et aménagés pour que de nombreux pigeons puissent y vivre.

 

Les pigeons n'étaient pas élevés, pour les manger comme c'était le cas pour nos pigeonniers car cet animal est, tout comme l'araignée, un animal sacré. Selon la tradition, Mahomet aurait échappé à ses poursuivants en se cachant dans une grotte dont l'entrée était recouverte d'une toile d'araignée et où un pigeon avait établi son nid.  ceux-ci n'auraient pas pénétré dans la grotte pensant que personne n'avait pu y pénétrer sans déchirer la toile d'araignée ou effayer le volatile.

 

Ils sont élevés pour leur fientes qui forme le guano, un puissant fertilisant qui était récolté chaque année et enrichissait les terres de la vallée.


 

1-3 mai 2011 222

 

Les pigeonniers, sont de belles constructions souvent enrichies de sculptures ou de dessins.      

Les pigeons sont toujours présents et leur fiente toujours utlilisée.

 


1-3-mai-2011-230.JPG

 

 

 

 

1-3-mai-2011-233.JPG

 

 

Chaque trou que l'on aperçoit a été creusé de la main de l'homme et servait d'entrée dans un habitat aménagé à l'intérieur des tours et souvent sur plusieurs étages.


Certaines sont encore habitées, parfois transformées en habitations ou hôtels de luxe avec tout les confort moderne. 

Ila été étonnant d'apprendre que le prix d'achat de ces habitations n'arrête pas de grimper pour atteindre des sommets.  Il est actuellement très chic d'avoir une maison de vacances en Cappadoce ou même de venir y vivre pour bénéficier de ce magnifique paysage au saut du lit. 


 

1-NT-5-mai-turquie-251.JPG

 

Et quoi de mieux que terminer la visite par un verre de raki sur la terrase d'un café, face à la forteresse d'Uçhisar. Moi je me contenterai d'un café turc mais... accompagné d'une liqueur d'amaretto, quand même.

Un moment que l'on aimerait  faire durer  plus longtemps, mais il y a encore beaucoup à découvrir...

 

 

Vous pourriez aimer lire :

10 - En Cappadoce, l'arbre au Nazar Boncuk, l'oeil qui protège du mauvais sort

9 - En Cappadoce, la vallée de l'Amour

 

kxN5esjWLz


Retour à l'accueil